Morale politique

Caricature sévère des nationalismes franchouillard et sioniste
par Jézukrist-off, 21/11/2015

  [Avertissement : j’aurais beaucoup de reproches à adresser, a posteriori, à l’éducation scolaire (publique française) qui m’a été imposée, mais un point peut-être judicieux m’a marqué : quand je ne sais plu’ quel auteur d’autrefois écrivait « Mais comment Dieu, qui est un être Bon et Sage, aurait-il pu mettre une âme dans un corps tout noir ?! », ce n’était pas de l’odieux racisme pré-apartheid, mais une moquerie terrible envers les racistes, montrés ridicules/stupides/inadmissibles. Je tente ici un peu la même chose : quand je dirai « vive le feu », ça voudra dire « il est monstrueux de clamer ainsi "vive le feu", non ? », et je le dis ici en clair, pour ne pas commettre la bourde jésuesque de parler au second degré en laissant les interpréteurs au premier degré massacrer les différents en son nom, sanctifié avec interdiction de réfléchir.]

1/ Vive la Franchouille !
1.A Le côté religieux évident
  Evidemment, la Franchouille a un peu molli dans le passé récent : on ne brûle plu’ les athées (insultant Dieu qui les a créés !) ni les scientifiques (clamant que les Français sont des singes !), mais il faut sainement revenir aux bases maintenant (les brûler et réaffirmer le dogme de La Vérité) :
- Le Monde est une surface informe et sale dont ne brille que le centre magnifique : l’Hexagone franchouillard.
- Dieu-le-fils est allé porter la Bonne Parole (la Résurrection des Méritants) en terre barbare (= non-Française), mais il y a été massacré. Evidemment, il n’est pas resté mort là-bas mais revenu sur Terre en Franchouille, près de son peuple chéri : Nous ! (Applaudissements). (Les non-applaudissants, morts le lendemain, se sont soit suicidés de regret aigu, soit ont été punis par la Justice Céleste, tout s’explique).
1.B L’hymne national grandiose
  Notre superbe chanson définissant la Nation est basée sur 3 idées super-majeures magnifiquissimes :
A/ « enfants de la Patrie, le jour de gloire est arrivé » : la gloire divine est réservée exclusivement à la Patrie Franchouillarde. (Les propos en face prétendant le contraire pour d’autres sont évidemment de la pure propagande abrutie.)
B/ « aux armes citoyens, formez vos bataillons » : nos civils, et même les enfants donc, sont tous des soldats prêts à tuer pour servir la Franchouille (c’est-à-dire Dieu).
C/ « qu’un sang impur abreuve nos sillons ! » : phrase-clé, celle-ci exprime que la théorique interdiction de tuer divine n'interdit de tuer que nos prochains, Français de sang pur. Les étrangers et leurs bébés ont le sang impur, tous, sales races, il faut les tuer, et ça nous rendra riches en faisant pousser nos salades ! En 6 mots seulement, des trésors conceptuels sont là exprimés, bravo ! Oh, mille bravos, milliards de bravos, la larme à l’œil, tant c’est beau, et grand, immense, tout à la fois.
1.C L’empire outre-mer
  Certes, la Franchouille, riche de sillons, n’a pas beaucoup de fer ou pétrole (auquel elle a droit plus que quiconque), et n’aime guère faire le sale boulot de récolte ou poubelles, MAIS il suffit de conquérir un bout du monde pour tout arranger, pour le Bien parfait. Nous avons donc pris ce que nous voulions, des gisements minéraux et autres, en écrabouillant gentiment les sous-humains présents là, indigènes indigents (leur statut de serviteurs leur interdisant évidemment le droit de vote entier).
  Enfin, ces sales races-là ont un peu protesté, et finalement, à regret, on a dû les laisser un peu moins bien exploitées. Mais la petite minorité de métropole (inventeuse géniale de La Démocratie !) garde le droit de véto mondial refusé à la majorité bougnoule, évidemment ! Là est notre plus grande fierté, inchangée.
  Et bien sûr, la Franchouille s’autorise les armes de destruction massive de civils bougnouls, interdits légalement en sens inverse, c’est tellement normal.
1.D La question juive/youpine
  Là, il y a deux tendances, dans la Franchouille, à débattre :
- la voie PétVich 1940 : les Juifs Français ne seraient pas de vrais Français mais des bougnouls impurs déguisés, donc normalement dépouillés voire massacrés comme les autres bougnouls.
- la voie HessLev 2000 : les Juifs étaient parait-il la première race élue par Dieu, avant que Celui-ci préfère évidemment les Français, on peut donc amicalement soutenir les Juifs dans leur rejet sévère (à notre façon) des Indigènes Arabes, dépouillés ou tués, chassés, très normalement.

2/ Vive Manitaël !
  Puisque l’ONU a redonné Israël aux Hébreux (prétendus) en leur permettant 2000 ans après de chasser les populations nées là (Hébreux convertis à l’Islam sous incitation financière du calife, etc.), elle va très justement faire pareil avec l’Amérique 500 ans après. Les USA vont donc être redonnés aux tribus vénérant le Grand Manitou, en dépouillant/chassant/tuant/violant les Etasuniens apparemment dépourvus de sang Amérindien, façon palestinienne.
  En 2018, 55% des USA sera redonné aux pauvres Peaux-Rouges survivants des massacres antérieurs, avec les côtes, zones pétrolières et sites sacrés. Dans la guerre 2018-2019, ils vont bien sûr prendre un peu davantage (78%) des Terres et expulser les gens nés là (ceux n’ayant pas fui les massacres de leur race), mais l’ONU dira bravo. Et ce ne sera pas accusable de génocide car il ne s’agit nullement d’anéantir le sang étasunien : une petite minorité étasunienne sera conservée en Manitaël, pour faire les poubelles, les durs travaux agricoles, etc. évidemment sous-payés, et les déportés dépouillés n’auront d’autre choix que d’accepter, ils auront même le droit de vote puisque très minoritaires sans danger électif ! (Mais bien sûr ils n’auront pas le droit de devenir fonctionnaires de l’Etat Manitaélien, ni se marier à des Peaux-Rouges pour avilir leur sang pur de race supérieure élue du Grand Manitou, seul et unique Dieu universel).
  En 2027, les 200 millions d’Etasuniens chassés vers la France et Israël (pays devenus super-miséreux) vont attaquer déloyalement, et grâce à leur supériorité militaire, les Peaux-Rouges prendront les 22% des USA qui leur manquaient. Mais sans les absorber (ce qui donnerait droit de vote aux sales habitants !), non ! En occupant, simplement, pacifiant (un demi-siècle ou davantage) comme l’ont fait tous les peuples conquérants dominant 60% de l’ONU (de ses droits de véto), pour 10% de la population mondiale.
  Bien sûr, la conférence internationale Duhbang II (sur le prétendu "racisme inhérent à la recréation de Manitaël"), n'exprimant très évidemment que haine raciste anti-Peau-Rouge, sera boycottée par tous les penseurs et observateurs !
  En 2100, toutefois, les « pourparlers pour la Paix » (au bon vouloir des Peaux-Rouges en position de force) continueront à envisager une concession : les 200 Millions d’expulsés et fuyards terrorisés de 2018 pourraient (peut-être, un jour dans un futur indéterminé) rentrer avec leurs familles, d’accord, sans plu’ être abattus à la frontière au nom de la sûreté de l’Etat Peau-Rouge. Ils pourraient regagner le Cis-Wyoming et la Bande d’Orégon (sous blocus naval évidemment), renommés USA comme pré-2027, mais bien sûr interdits de toute armée, et séparés du glorieux Etat Manitaélien par un mur, électrifié 800 000 Volts et avec miradors.
  C’est si beau, l’Equité, l’Honnêteté ! Vite, vite, accomplissons ce rêve, non ? Pourquoi ? Y aurait-il comme un léger problème moral quelque part ?

3/ Vive les Droits de l'Homme Sincères !
(ajout 23-24/11/2015, avant que je sois peut-être emprisonné pour délit de pacifisme = collusion avec les Terroristes :)
  En cet an 5785 Juif (2025 chrétien), anniversaire des abominables tueries antisémites au supermarché kasher de Paris, l’Association du Monde Libre (AssMonLib) réclame la mise en cohérence des Droits de l’Homme Universels dont rien moins que l’article 1, fondateur, est un odieux manifeste d’antisémitisme, génocidaire nazi. Expliquons attentivement :
– L’article 18 dit que tout homme a la liberté de choisir sa religion, donc le judaïsme est entièrement légal, vénérant l’esclavage des Cananéens et le massacre de leurs bébés, pour Yahvé, Dieu Universel ayant fait l’Homme (Juif) à son image. Les impurs goys peuvent eux choisir le christianisme, vénérant l’Israélite Jésus qui leur a expliqué qu’ils doivent se reconnaître chiens et s’estimer heureux de manger les miettes tombant des tables juives (Evangile de Mathieu, épisode Cananéenne).
– De plus, les Nations Unies (incarnant le Bien équitable et les Droits de l’Homme) ont reconnu l’admirable victoire du Juif athée Ben Gourion chassant d’Israël la majorité palestinienne, interdite de conversion au judaïsme (pour rester, majoritaire) puisque de sale race. En tuant les récalcitrants, et quelques centaines d'enfants ici ou là, pour encourager le départ épurateur, très bien. Avant interdiction éternelle de retour, confirmée par boycott international de la prétendue conférence mondiale sur le racisme sioniste, auto-contradictoire aberrante (si on clame que Le racisme est inadmissible, c'est parce que cette horreur signifie « haïr Le Juif »).
– Enfin, la Cour Européenne (incarnant le Droit Légal International du monde libre) a reconnu pleinement valide la française Loi Gayssot, corrigeant le droit de l’homme 19 sur la liberté d’opinion et d’expression en punissant sévèrement le doute quant aux massacres de Juifs (nos martyrs), tout en autorisant bien sûr à nier les massacres d’Amérindiens (par nos financiers) et d’Arabes (par nos libérateurs d’Israël).
  Donc on ne peut plu’ du tout dire « Tous les humains naissent libres et égaux en dignité et en droit », comme si le sang impur valait le sang Juif ! C’est non seulement un Sacrilège mais c’est surtout et abominablement une insulte raciste antisémite, préfigurant une Shoah numéro 2 !!! Il faut remplacer d’urgence cela par un énoncé en clair : « Hormis les très admirables individus 100% purs juifs, qui naissent et vivent libres, innocents et supérieurs, les humains naissent et vivent suspects d’antisémitisme, donc surveillés, égaux entre eux, en dignité moindre et en droits restreints. »