Semi-retour à mon premier avion : la Caravelle SE-219Z
dessin-créatif-hommage
par Tophe2022, 25-27/09/2022
(ajout)

  J’aime bien construire et dessiner des avions qui n’existent pas, surtout bipoutres mais pas seulement. L’avion bipoutre est central avec la maquette Airfix 1/72 Northrop P-61 Black Widow qu’avait raté mon grand frère écraseur, mais j’aimais aussi les avions de ligne passant au-dessus de la maison de mes grands-parents à Antibes (pour atterrir à Nice), je les appelais « Bwing’-Bwing’ » (B707 et B727 principalement, avec DC8 et DC9 leur ressemblant). On m’a aussi raconté que mon premier vol en avion a eu lieu entre Nice et Tunis en Caravelle en 1964, et je ne m’en souviens pas car je n’étais âgé que de 6 mois, sans cerveau tout à fait fini. On m’a raconté que j’ai passé le vol entier sur les genoux d’un aimable militaire étasunien, ma mère étant avec mon frère aux toilettes pour diarrhée carabinée, car juste avant le départ il avait avalé un verre d’eau de Javel trouvé près de la machine à laver. (Mon frère avait 3 ans et demi, et mon père nous attendait en Tunisie, ayant préparé les démarches pour l’installation comme coopérants). Voilà le tableau, auquel je me réfère ici, n’oubliant pas cette source Caravelle de mon aérophilie. La Caravelle SE-210 de la Société de Construction Aéronautique du Sud-Est, SNCASE, puis Sud-Aviation (avant Aérospatiale, avant Airbus) était en un sens un truc de famille puisqu’un de mes oncles travaillait chez Sud-aviation.
   Je projette donc de construire (à l’échelle 1/144) ou dessiner (vectoriellement sans échelle) un petit jet Caravelle irréel. Pas à pas. La voie Maquette a plusieurs inconvénients : je n’ai plu’ de place dans mes étagères, dessiner ne coûte rien (avec les logiciels que j'ai déjà) alors qu'acheter une maquette est un coût certain (+ colle, mastic, peinture, ...), donc le dessin serait mon premier choix.

1/ Source 3-vues
   Pour manipuler avec mes logiciels, la source Wikipedia ne convenait pas, et j’ai pris la source aviationsmilitaires.net, même si la Caravelle n’était pas militaire principalement. Pour ne pas violer de Copyright, j’en montre une version ici très réduite (moins de 26% par rapport à la source), la vraie image impeccable étant à https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/aircraft/show/1452/sud-est-se-210-caravelle#tab:tab-illustrations


2/ , mises en boîte à ma façon trigonométrique
   Avec les fonctions (MS Excel pour Corel Draw) que j’ai créées dans l’ouvrage « Fantômes Fourchus » d’après ma démonstration mathématique plus tard publiée dans « Supplément numéro 1 à Fantômes Fourchus », je peux présenter la vue en perspective selon mes angles habituels, comme une boîte à 3 faces vue d’un seul coup d’œil.


3/ Jonction transparente
   Avec la fonction « Vectoriser/Contour/Dessin au trait » de Corel Draw, les trois vues rendues obliques peuvent être jointes avant de dessiner entre elles :


4/ Tracé dessus
   Le dessin, en courbes de Bézier, commence sur la vue de dessus avec les ailes, + la dérive du profil :


5/ Tracé complet
   Toujours en courbes de Bézier, on ajoute les autres détails et finalise le tracé :


6/ Compactage
   Ce que je faisais souvent en maquette (d’avion de ligne tubulaire), c’est garder l’avant et l’attière en réduisant énormément la longueur du dos, inutile si on ne veut pas vendre des sièges :


7/ Réduction en largeur
   De même, pour réduire la place prise dans les étagères de stockage/décoration, je n’utilisais que la part externe des ailes, pour obtenir un condensé mignon de l’appareil (un peu façon « avion-œuf) » :


8/ Changement d’échelle
   Ensuite, pour ne pas gérer les micro-hublots minuscules, je transformais cet avion en monoplace à verrière bulle intégrée dans le profil (échelle 1/48 au lieu de 1/144 par exemple, avec microréacteurs au lieu de gros réacteurs). Ce n’est pas que je m’imagine pilote mais seul passager avec pilote automatique, et même pas volant dans le ciel, non juste promenade terrestre avec ailes pour faire joli :


9/ Changements créatifs
   Ensuite, pour sourire, on peut changer de place les moteurs : symétriquement ou asymétriquement :


10/ Doublement
   Enfin, le plus amusant est de créer une version double (jumelée, « twin », « zwilling »), ce qui est très facile en dessin, moins aisé en maquettes ou cela fait le double de « travail » :


Corrections 05/10/2022
– Le trajet de 1964, que je croyais Nice-Tunis, d’après des souvenirs vers 1968-69, était Paris-Tunis, corrige ma mère. Et j'avais 9 mois d'âge, non 6 mois.
– Pour mes maquettes, je ne mets jamais mes réacteurs sous l’aile façon Boeing 707/Airbus mais au-dessus de l’aile façon VFW-614, ainsi l’avion est posé sur son aile basse sans besoin de fragiles trains d’atterrissage :