Deux choses oubliées par la pensée unique
(par May Garde, 03/07/2017)

  Les médias nous serinent avec la pensée toute faite selon laquelle l’éducation et les informations produisent des individus censés, intelligents, mais j’en doute très fort. Nulle part n’est abordée la logique, la lutte contre les contresens outranciers – au contraire applaudis comme faisant partie du paysage. Deux exemples :

1– Exister avant soi-même
  Notre calendrier, imposé (par les armes) comme dominant mondialement (même en Chine et au Japon), dit que nous sommes en 2017 « après Jésus-Christ », l’année commençant le 1er Janvier et Jésus-Christ étant né le jour de Noël 25 Décembre. Mais… 25 Décembre de quelle année ? Jésus-Christ (s’il a existé) serait né l’an « moins 1 avant lui-même » ??? C’est aberrant. Certes, on nous dit qu’il a été circoncis 5 jours après sa naissance, mais cette coutume barbare n’a rien de chrétienne, et signifie théoriquement l’alliance à Dieu, or puisqu’on nous dit que Jésus était Dieu lui-même, cela a toujours été, sans attendre le bon vouloir de ses parents adoptifs décidant de (croire) l’allier à Dieu par tel ou tel rite traditionnel. Incohérence. Mais tout le monde s’en fout, notre calendrier idiot s’impose quand même et Noël draine des milliards de Dollars et Euros en chiffre d’affaires. Au lieu de réfléchir.

2– Donner des leçons en s’oubliant soi-même
  Les politiciens et sportifs célébrés par les médias entonnent fièrement le chant national « La Marseillaise » (dont j’abhorre le racisme tueur « qu’un sang impur abreuve nos sillons », incroyablement légal, tout en s’offusquant des non-compatriotes le reprenant à leur compte, en égorgeant par exemple des touristes français à l’étranger… l’altruisme est ailleurs, il faut réfléchir avant de déclamer des idioties). Mais je viens de prendre conscience d’une autre anomalie, en ce jour où on célèbre la disparition de la politicienne Simone Jacob/Veil (« glorieuse » rembourseuse Sécu de l’assassinat de futur enfant) : les paroles de ce chant Marseillaise expriment en clair la ségrégation misogyne et homophobe tout en étant légales presque obligatoires ! (il a été envisagé de rendre obligatoire le chant de la Marseillaise pour la naturalisation française). « Aux armes citoyens (…) marchons (…) ces féroces soldats, ils viennent égorger vos fils vos compagnes », cela veut dire quoi ? Que les citoyens sont des hommes, à compagnes féminines, avec enfants, dont seuls comptent les garçons, futurs soldats, bref cela veut dire non à la citoyenneté des femmes, des impuissants, des homosexuels, non à la respectabilité des filles et des pacifistes. Outch ! Mais personne ne le note, il ne s’agit que de déclamer très fort les paroles rituelles. Contredisant explicitement nos valeurs prétendues humanistes. Stupidement.