Religieusement ? je suis « patricyiste »…
Le monde a été créé par Le Diable
(texte rédigé par A. Mourre, 11/01/2020)

  L’église m’énerve à célébrer Jérusalem (maudissant le reste du monde avec racisme antigoy ?) et « Dieu le père » (massacreur de ses enfants avec le Déluge ?) en faisant taire toutes les objections, les gens ne faisant que répéter les mots convenus, comme des machines stupides. Le temps me semble donc venu d’inventer la religion « correcte » qui serait plaisante, elle.
  Pour cela, j’ai interviewé Patrycja Niezewska, ma copine (dite imaginaire), qui croit en Dieu, profondément, mais qui ne partage en rien les principes religieux usuels. J’en avais déjà parlé dans une nouvelle romantique, mais là, j’en fais un site Internet, don gratuit à l’humanité, pour les siècles des siècles, comme on dit.

1/ Le faux Ancien Testament est très horrible
  D’accord pour dire que le monde vient de quelque part, peut-être, que ce soit un re-bang matériel (Big Bang après Big Crunch ?) ou la création d’un Tout Puissant ou autre. Mais le livre prétendu source sacrée par les religions judaïsme, christianisme, islam, n’est pas du tout convaincant :
– Dieu n’y serait pas un Bon Dieu mais un monstre terroriste, misogyne, infanticide, génocideur, colérique, raciste antigoy, narcissique caractériel, tyrannique, injuste persécuteur d’enfants personnellement innocents, créateur du Diable et approbateur des horreurs toutes commises avec son approbation puisque pas empêchées alors qu’il le pouvait, etc.
– Ce monde n’est pas du tout optimal, un vrai Tout Puissant Bon aurait créé un monde où on ne pue pas, on ne souffre pas, (on ne meurt pas peut-être, et pas besoin d'enfanter ni forniquer,) il n’y a pas d’injustice, on ne tue pas pour manger (pas besoin de manger, de boire, d’éliminer de l’autre côté), etc.
– Donc le Monde a été créé par un puissant moche qu’on peut appeler le Diable, et croire au bon Dieu n’a rien à voir avec adorer cet affreux créateur, au contraire.

2/ Le faux Nouveau Testament est semi-horrible
   Même si un nommé Marcion a dit parait-il que le bon Dieu du Nouveau Testament était différent du Dieu punitif de l’Ancien Testament, ce n’est pas juste. En effet, le prétendu Christ a dit quelques trucs assez sympathiques mais aussi plein d’horreurs (si on croit les textes dits sacrés par les chrétiens) :
– Il approuve les abominations du livre sacré antérieur, notamment le racisme antigoy et la mise à mort (par noyade) d’innocents non prosternés devant Dieu, en contradiction totale avec ce qu’il dit par ailleurs (incohérence tueuse, menace terroriste).
– Il est prétendu revenu à la vie après sa mort et pour toujours, mais où est-il maintenant ? Pourquoi il n’est pas resté corriger les horreurs, avec toute puissance manifeste incontestable, donc il n’est pas Dieu Tout Puissant, en plus d’être un mauvais prophète.

3/ Le faux Dernier Testament est horrible
  Mohammed rajoute une couche à l’Ancien Testament en ne corrigeant que le racisme antigoy, mais en approuvant explicitement l’esclavage et la mise à mort des gens d’opinion différente.

4/ Le premier testament enfin
   Le vrai testament de Dieu n’ayant pas encore été écrit, il convient de l’écrire. Hélas, la (toute première) prophétesse, Patrycja (Sainte-Patrycja ?), ne sait pas écrire (ni lire), parle peu et en bégayant, ce n’est pas facile pour elle, et je l’aide ici. Et de manière ultrasimple, sans besoin d’interprétation savante faisant dire aux mots le contraire de ce qu’ils disent.
   L’Univers a été créé (il y a peut-être six mille ans ou six cent milliards d’années) par un Méchant puissant, que certains appellent Le Diable, qui nous a programmés pour tendre à faire le Mal (violence, domination, anti-partage comme le capitalisme et le Loto, etc.).
   Heureusement, il y a deux cents ou deux mille ans environ, une Mademoiselle Marie a donné naissance à un enfant meilleur que la normale, Dieu De Lunivert (appelé à l’époque Zizougri ou un nom comme ça, en langue arabe ou quelque chose de Palestine ou par là-bas). Zizou n’avait pas de papa, il parait, parce que le papa vrai était un abandonneur méchant, ça existe, et maintenant ça fait massacrer des futurs bébés innocents (« liberté » de tuer…), mais à l’époque : pas encore. Dieu n’était pas le père de Zizou mais Zizou lui-même, de « père inconnu » (dit-on), et « Le Saint Esprit », ça ne veut rien dire. En grandissant, Zizou a énoncé les quatre lois de l’Univers bien :
A/ Si on vous gifle, il ne faut pas faire la bagarre mais pleurer triste (le méchant ou la méchante sont horribles, ils seront punis plus tard, automatiquement, après leur mort par exemple s’ils croient triompher sur la Terre).
A’/ « Aimez vos ennemis » : il ne faut pas de colère méchante qui nous ferait devenir méchants, il faut soupirer et « pardonner », en laissant la punition automatique casser les méchants un jour.
B/ Si on est gentil ou gentille (non violent, non dur, non dominateur, non riche), on sera récompensé par un bonheur éternel (dans les rêves ou quelque chose comme ça, chacun/chacune, et même mille filles amoureuses du même prince charmant l’auront chacune pour elle toute seule, c’est magique – le prince charmant c’est un gentil garçon [sans cheval, sans arme, sans millions d’argent], simplement, qui aime peut-être le flan à la vanille par exemple, le reste de lui est un peu mystérieux).
B’/ « Les premiers seront les derniers » : ceux qui veulent beaucoup sur la Terre, en prenant aux autres sans partager, ils seront punis à la fin, misérables au lieu de bienheureux, alors que les petits écrasés seront récompensés pour leur absence de révolte méchante, c’est ça qui est bien, qui console.
   Il y a une annexe, pas bien claire mais importante :
C/ On peut prier Dieu, qui est mort il y a très longtemps, 200 ans ou 2000 ou quoi, ça veut dire qu’on pense à lui fort et on dit ce qu’on espère, en imaginant que ça le ferait survenir en vrai par magie. Bien sûr en général ça ne marche pas, mais parfois essayer d’y croire donne assez de confiance pour changer un peu les choses et à la fin, ça survient comme espéré.
   Et Zizou ne s’occupait pas à défoncer le ventre des filles (bien-formées), il n’approuvait pas les filles qui séduisent plein de garçons pour jouir comme des chiennes, il était plutôt rêveur comme les tristes romantiques gentils. Quand il est mort, c’était fini pour lui, même si des alcooliques ont dit le revoir tout rose dans les nuages. S’il était encore là vivant, il dirait tout le mal qui est fait par les gens qui disent le servir, comme massacrer les Indiens pour devenir très riches, bombe atomique terroriste, interdite aux autres, qui sont terroristes en retour. C’est parce qu’il est mort et enterré, Dieu, qu’on parle de testament avec le message qu’il laisse pour essayer d’être heureux, un peu, presque, même si le monde (du Diable) reste si méchant.
   (J’appelle Patrycja, qui m’a expliqué ça, « Sainte-Patricya », et je l'ai dessinée avec auréole, mais elle ne sait pas ce que veut dire la sainteté, elle n’a pas d’avis dans la querelle entre gens vénérant les saints ou déniant leur existence, de même elle ne sait pas ce que veut dire une prophétie, j’emploie juste des mots de respect religieux pour lui rendre grandement hommage, elle qui est tellement insultée de tous côtés.)

5/ Bilan
   Les athées interdisant la croyance et les religieux interdisant l’incroyance se font des guerres horribles, ça n’a rien à voir avec le vrai Dieu (s’il a existé, ce qui n’est pas sûr). Croire en Dieu (et au Paradis) est une façon de voir le monde qui réconforte (même si on se trompe peut-être), c’est ça qui est bien.
   Selon Patrycja, que je sois croyant avec elle ou incroyant-gentil, ça n’a pas d’importance, elle pense qu’elle et moi nous serons « sauvés » (de la punition éternelle, que la récompense soit Le Paradis à son idée, ou le néant athée pour les bouddhistes craignant réincarnation horrible, ou le rêve éternel selon moi).
   Cette religion (sans nom selon Patrycja) s’appelle le Patricyisme selon moi, et je suis donc Patricyiste (ou Patricyen ou Paricyan ou Patricyant ou Patricyique ou Témoin de Patricya). Et je suis sceptique en même temps, puisque ça fait partie de cette voie, hésitante sans dogme affirmé certain (et sans clergé, sans rites, sans lieux spéciaux).

(Remarque majeure : Patrycja est officiellement classée "handicapée mentale" et moi : surdoué mais malade mental, ça s'explique je crois par le fait que ces classifications sont faites par des méchants servant le Diable créateur, condamnant qu'on s'échappe du piège en place).